Guide pratique pour vous aider à choisir votre sac de couchage

Vous voulez partir un week end à la montagne entre amis? Vous partez en bivouac pour les vacances? Vous voulez découvrir le monde, et vous convertir en un véritable  globe-trotter?  Dans tous les cas, vous aurez besoin impérativement d’un sac de couchage pour dormir. Mais vous ne savez pas quel  type est le mieux aproprié pour vous?

Il est très difficil de choisir un sac de couchage du à la grande diversité qui existe sur le marché, car il y a beaucoup de facteurs à tenir en compte.

A travers ce blog, nous allons vous guider pour que vous achetiez votre sac de couchage avec la meilleure relation qualité – prix.

 

Voici les différents critères de sélection à prendre en compte pour votre achat

1/ Qui va dormir dans le sac de couchage?

La question semble évidente, mais il faut savoir que les fabricants proposent plusieurs modèles spécifiques. Par exemple, si vous voulez dormir en couple, il existe le modèle deux places, alors pourqoui dormir séparément? De même pour une jeune maman, son bébé peut dormir tranquillement tout seul dans un sac adapté.

Voici les modèles:

sac de couchage pour adulte.

– sac de couchage pour enfant.

– sac de couchage pour bebe.

– sac de couchage pour 2 personnes.

– sac de couchage grand froid.

2/ Ou allez vous camper et quelle va être la température d’utilisation de votre sac de couchage?

Avant tout achat, il est important de définir son usage réel. Vous allez dormir:

– Sous une tente?

– Nuit à la belle étoile?

– À la montagne, à la campagne?

– Saison: hiver, printemps, été?

La capacité isolante du sac de couchage est le premier critère de sélection à prendre en compte. Afin d’assurrer leur fiabilité, les fabricants ont réalisé des test en laboratoire, et ont établit  une norme de fabrication: la norme EN13537, entrée en vigueur en janvier 2005.

Lorsque vous achetez un sac de couchage, il faut impérativement vérifier qu’il soit fabriqué selon cette norme afin de garantir un confort d’utilisation.

Les fabricants ont défini 3 catégories de températures d’utilisation

– La température confort: comme son nom l’indique, c’est la seule température à laquelle la personne est à l’aise et ne ressent pas le froid.

– La température limite: vous commencez a ressentir le froid.

– La température extrême: notre corps entre en hypothermie.

Sur les étiquettes du fabricant, ces valeurs indicatives y sont indiquées.

Comment interpréter l’étiquette de température? Nous allons utiliser un croquis qui va vous aider a comprendre.

 

  • Zone de confort: vous êtes dans un contexte agréable, au dessus de la température de confort: vous allez bien dormir.
  • Zone de transition: vous êtes entre la température de confort et la température limite: vous sentirez la nécessité de vous recroqueviller, car vous allez avoir un peu froid.
  • Zone de risque: vous êtes dans une situtation entre la température limite de confort et la température extrème: vous êtes en danger et vous risquer même de mourir par hypothermie.

Il est clair que les valeurs indiquées sont indicatives, elle ne tient pas compte des différentes conditions d’utilisation individuelle. Plusieurs critère sont à prendre en compte:

– âge et condition physique de la personne (la production thermique diffère entre chaque individu).

– si la personne porte des sous vêtement secs, ou humides du à la transpiration.

– si la zone de couchage n’est pas protégée du vent, de l’humidite, etc…

3/ Comment choisir le garnissage de votre sac de couchage?


Le garnissage définit la capacité isolante d’un sac de couchage, car il crée une couche d’air à l’intérieur, et il faut savoir que l’air est un isolant thermique.

Il existe 3 sortes de garnissage:

Le duvet:

C’est un produit naturel avec un grand pouvoir gonflant, et avec une grande qualité d’isolation thermique. Il est léger et facilement compactable. Son principal inconvénient est sa faible résistence face a l’humidité, ce qui peut engendrer une perte considérable de chaleur à l’intérieur du sac de couchage.

Il faut savoir que le duvet utilisé est un mélange de duvet et de plumes. En effet sur les étiquettes des fabricants, on retrouve le % de duvet et le % de plumes.

Il existe sur le marché, des sacs avec une proportion allant de 90/10 (90% duvet – 10% plumes) à une proportion 50/50 (moins bonne qualité).

Plus le pourcentaje de duvet será élevé, plus votre sac de couchage aura un pouvoir isolant.

Le duvet est géneralement de couleur blanche, mais il existe aussi des duvets de couleur grise, mais cela n’a aucune influence sur le rendement thermique.

Différence entre le duvet d’oie et le duvet de canard.

Le duvet d’oie possède une capacité plus élevée à se gonfler que celui du canard: on aura moins froid dand un sac de couchage en duvet d’oie qu’en duvet de canard.

Une autre qualité du duvet d’oie est qu’il est plus léger et se compresse plus facilement que le duvet de canard.  L’inconvénient est que son prix est plus élevé que celui du canard.

Quand vous achetez un sac de couchage en duvet, vérifier que l’origine du duvet soit européen et non de provenance asiatique.

Pourquoi? Parce que généralement en europe, les volatiles sont sacrifiés à l’âge de 3 ans (du à la grande culture gastronomique du foie gras), et cela nous assure un duvet de qualité. Tandis qu’en asie, on a aucune garantie sur l’âge et la méthode des animaux sacrifiés.

La capacité de gonflage ou d’expension du duvet

Le pouvoir gonflant, exprimé en “cuins” (cubic inches), se traduit par le volume occupé d’une once de duvet. Il est appelé aussi “Fill Power” (FP)

Dit d’une autre manière, l’indice FP mesure le gonflant de votre duvet.

Plus cette valeur será élevée, plus le duvet aura le pouvoir de stocker de l’air, et créer ainsi une plus grande barrière isolante  pour garantir une chaleur à l’intérieur du sac de couchage (rappelez vous: l’air est un isolant).

Il est conseillé d’acquérir un duvet avec au moins 600 cuins (normalement, cette valeur est toujours indiquée par le fabricant)

La capacité de compression de votre duvet, détail à tenir en compte,si vous recherchez un sac de couchage compact.

Lorsqu’on compresse un duvet, on réduit le volumen du garnissage.

Si l’on rajoute le facteur de compression du tissu extérieur, on obtiendra la volume final du sac de couchage, une fois plié.

Généralement, ils sont toujours accompagés d’une housse de compression, qui facilite son rangement et son transport.

Les fibres synthétiques:

La fibre synthétique est un produit artificiel, contrairement au duvet, elle est constituée de filaments de polyester.

Les sacs de couchage garnis de polyester se compressent moins et pèsent plus lourd que les sacs de couchage garnis de duvet.

Plus le grammage de la fibre synthétique sera important, plus le pouvoir isolant du poliyester sera efficace.

En terme de chaleur, La fibre synthétique est moins performante que le duvet, mais en revanche, elle possède d’autres qualités que le duvet n’a pas:

– le polyester est beaucoup plus résistent à l’humidité tout en conservant son efficacité thermique, même par temps humide.

– Son temps de séchage est très rapide
– Hypoallergénique
– Entretien facil.
– Prix plus économique.

Le coton:

Les sacs de couchage sont hypoallergéniques, ils ont une bonne respirabilité, avec un prix raisonnable. En revanche, ils sont plus lourd et peu compactable.

Ils sont plus utilisés pour le camping.

Alors duvet ou synthétique? Afin de vous aider dans votre choix, nous avons fait un petit résumé  en énumérant les avantages et les inconvenients de chacun. Pour en savoir plus, cliquez ici…

 

4/ Les compartiments de votre sac de couchage.

Les sacs de couchages possèdent des compartiments sur toute leur longueur.

La finalité des compartiments est de diviser le sac en plusieurs zones séparées les unes des autres dans le but d’éviter que les plumes ou les fibres s’accumulent  toutes au même endroit.

De cette manière, on obtient un sac avec un garnissage uniforme.

5/ Revêtement extérieur d’un sac de couchage.

Lorsqu’on veut acheter un sac de couchage, la plupart des gens se centrent uniquement sur le garnissage intérieur et n’attache pas la même importance au revêtement extérieur.

Même si son poids augmente, Il faut choisir un bon grammage pour la couche extérieure, si l’on veut que notre sac de couchage soit suffisamment  résistant contre l’usure, ou pour éviter qu’il se transperce facilement.

Nb: le grammage du revêtement extérieur s’exprime en Deniers.

En ce qui concerne les duvets, certains modèles ont un revêtement impérmeable. Si votre sac ne dispose pas de cette caractéristique, vous pouvez toujours le recouvrir d’un sursac de couchage qui assurera son imperméabilité.

 

6/ La forme de votre sac de couchage


Il existe principalement 2 formes: le type “couverture” et le modèle “sarcophage”, appelé aussi “momie”.

Catégorie “couverture”:

Le sac de couchage se présente sous forme d’un grand rectangle. Il est confortable, du a son grand espace intérieur: idéal pour ceux qui ont tendance à  bouger pendant qu’ils dorment.

Cependant, ils sont moins efficaces contre le froid que les types “sarcophage”, car la variété “couverture” contient plus de volume d’air interne à réchauffer, De plus, la plupart des modèles “couverture” ne possèdent  pas de capuche.

De plus, ils sont plus  lourds et occupent plus de place que les “momies”, donc leur utilisation se focalise plus pour pour faire du camping  et en se déplaçant en voiture.

Catégorie “sarcophage ou momie”:

Ce modèle, comme son nom l’indique, a la forme d’une momie.

Ce sac de couchage est beaucoup plus chaud que le modèle “couverture”, car son design épouse la forme de notre corps, emprisonnant rapidement la chaleur, car il ya beaucoup moins de volumen d’air  à réchauffer.

De plus, ces sacs sont équipés d’une capuche, ce qui est un détail très important quand on sait qu’une grande partie des pertes de chaleur se font par la tête (environ 30%)

Ces modèles sont recommandés pour les randonneurs, car ils sont plus chauds, plus légers à transporter, et moins volumineux.

Alors “sarcophage” ou “couverture”? Vous hésitez, cliquez ici pour vous décider.

Autres formes de sac de couchage:

Le modèle “pied d’éléphant”:

C’est un sac de couchage entièrement fermé et qui recouvre la personne uniquement des pieds jusqu’au bassin. Ils ne sont pas équipés de capuches ni de fermeture.

Vous êtes forcé de vous couvrir le haut du corps avec une doudoune.

Les avantages sont: un poids réduit, et vous permet de bouger sans problème.

Les inconvénients: moins confortable qu’un sac de couchage, il faut utiliser un anorak, des gants, un bonnet pour vous protéger le reste du corps.

Ce modèle  est principalement utilisé par les alpinistes .

Le modèle “quilt”:

Ce modèle ne dispose pas de capuche, et est ouvert au niveau du dos. Pourquoi cette ouverture dorsale? Parce qu’on considère que le garnissage du sac serait écrasé par le corps humain et ne serait d’aucune utilité. Le quilt doit être impérativement utilisé avec un matelas de couchage isolant le dormeur du sol. Des sangles permettent d’attacher les côtés du quilt au matelas, et éviter ainsi tout courant d’air qui provoqueraient des pertes thermiques.

 

 

Les avantages sont: d’avoir un sac plus léger à transporter, et d’avoir la possibilité d’ouvrir latéralement le quilt pour laisser circuler de l’air au cas où nous aurions chaud.

Les inconvénients sont: la nécessité d’avoir un équipement adapté (matelas, Bonnet), mais le plus embêtant est d’être obligé de dormir sur le dos, sans avoir la possibilité de se mettre de côté.

Le modèle “Topbag”:

L’utilisation est le même que celui du quilt, mais avec la différence que le topbag est fermé par un tissus au niveau du dos. Il presente les mêmes avantages du quilt mais sans les contraintes des courants d’air latéraux.

Niveau inconvénients, tout comme le quilt, on aura besoin d’un équipement supplémentaire (matelas, etc…)

 

7/ Le type de fermeture des sacs de couchage

La fermeture des sacs “couverture” est de type crémallère. Généralement, il y a en une de chaque côté (pour les gauchers et les droitiers). Certains modèles haut de gamme ont une même une crémallère anti coincement.

Sur les sacs de couchage de type “momie”, la fermeture se par crémallère et est éventuellement, protégée par un rabat de protection avec zip pour éviter toute perte de chaleur.  De plus, un cordon de serrage est inclus au niveau de la capuche afin d’ajuster l’ouverture et éviter d’exposer  qu’une petite partie du visage au froid .

Et pour  les sacs de couchage grand froid,  la crémallère est toujours protégée par un rabat avec zip, afin de garantir une meilleure isolation thermique, et une durée de vie plus longue.

 

8/ Taille et poids

Pour choisir la taille d’un sac de couchage, il est préférable de le choisir un peu plus grand que notre corps, mais pas trop non plus. Si les dimensions proposées par le fabricant sont très semblables aux vôtres, vous aurez la sensation d’être cloisonné et vous aurez du mal à bouger dedans.

En revanche, si vous le choisissez  trop grand, vous serez à l’aise (plus d’espace), mais vous mettrez du temps à le réchauffer car votre corps sera contraint de fournir plus de chaleur pour compenser le grand volume d’air à l’intérieur du sac, et vous aurez surement froid.

Voici les tailles standarts recommandées par la plupart des fabricants :

Si votre taille est inférieure à 1,65m: taille S (short)

Si votre taille est comprise entre 1,65m et 1,80m: taille Reg (regular)

Si votre taille est supérieure à 1,80m: taille L (long) – (une personne jusqu’à un 1.95m peut rentrer dedans)

Le poids d’un sac de couchage oscille généralement entre 0,5kgs et 1,5kgs. C’est un facteur à tenir en compte suivant la nature de votre excursion.

Si vous voulez porter léger, optez pour un sac de couchage en duvet.

Si votre randonnée est courte, le synthétique fera l’affaire.

 

9/ Quel est le prix recommandé pour un sac de couchage?

Le prix ne doit pas être un facteur décisif, il dépend des conditions d’utillisation du matériel.

Il est clair qu’un sac prévu pour l’utiliser à -15ºC, sera beaucoup plus cher qu’un simple  sac prévu pour dormir dans un refuge. Vous devez choisir le modèle qui s’adapte le mieux à vos besoins: température de confort, garnissage, forme, poids.

Pour vous faire une idée, si vous voulez acheter un sac pour un couchage d’appoint en camping, vous n’aurez pas besoin de débourser une grande somme d’argent (aux alentours de 50€). Par contre, si vous avez besoin d’un sac pour la haute montagne, compter entre 300€ et 400€.

10/ Marque de sac de couchage:

Il existe sur le marché de nombreuses marques de sac de couchage: LAFUMA, MILLET, MOUNTAIN HARDWEAR, MAMMUT, NORTH FACE, NANOK, QUECHUA (DECATHLON), etc..

 11/ Ou acheter un sac de couchage au meilleur prix?

Pour trouver un sac de couchage de bonne qualité, il y a les magasins de sport genre décathlon qui proposent un grand choix de sacs à des prix raisonnables. Mais pour une première approche, vous pouvez aussi consulter internet, et visiter quelques webs proposant du matériel de randonnée. Cela vous aidera à avoir une idée plus précise de ce que vous recherchez.

Pour ne pas se perdre avec l’immense quantité de webs existantes, nous vous conseillons directement de rentrer sur Amazon. Sur ce site, vous trouverez un immense et inépuisable choix de sacs de couchage à des prix très compétitifs, voire même moins cher que dans certains magasins spécialisés.
Mais tout le monde n’aime pas acheter par internet, sans voir physiquement le produit.

Une petite astuce que font beaucoup de gens, c’est d’aller en magasin, examiner le produit et surtout les dimensions, car la taille est souvent la raison pour laquelle, nous avons peur d’acheter par correspondance.

Une fois que vous avez noté toutes les informations utiles, vous cliquez sur Amazon, et vous comparez les prix: vous serez agréablement surpris du résultat.